Le bruit : un impact sur la santé ?

Le bruit est un phénomène acoustique qui engendre une sensation auditive considérée comme gênante ou désagréable. Bien qu'il soit mesurable, sa perception reste une sensation individuelle et subjective. Une activité est considérée comme dangereuse pour la santé si elle subit une exposition prolongée de plus de 85 décibels.

Il existe différents types de bruit, les bruits stables et continus, les bruits intermittents ou fluctuants, les bruits impulsifs ou transitoires. Chaque bruit a ses spécificités et ses décibels associés.

decibel
  1. Les effets du bruit sur la santé

L’exposition prolongée, à un ou des niveaux sonores élevés, peut entraîner l’apparition de troubles auditifs. A partir d’un niveau sonore moyen de 80 dB(A) sur une durée de 8h, on peut considérer le niveau d’exposition comme étant préoccupant.

Effets directs sur l’audition :

Fatigue auditive : déficit de la perception auditive (qui peut être transitoire) suite à une exposition à un bruit intense.

Surdité d’apparition progressive et insidieuse : La répétition de chocs sonores de forte intensité génère des troubles auditifs qui aboutissent à la surdité. Celle-ci s’installe sans que la personne ait conscience de la dégradation débutante de son audition.

Acouphènes : bourdonnements ou sifflements d’oreilles désagréables, ponctuels ou permanents

Hyperacousie : extrême sensibilité aux sons

Effets extra-auditifs :

Risque d’accident du travail : Le bruit favorise la survenue d’accidents

Stress : dans un open space le bruit peut impacter le niveau de stress du salarié par la nature du bruit, l’état de fatigue et la complexité de la tâche à effectuer.

Perturbation du sommeil et nervosité

Gêne et effets sur les attitudes, les comportements, les performances et l’intelligibilité de la parole.

En cas d’exposition prolongée au bruit sur le poste de travail, un suivi de l’audition via des audiogrammes doit être fait par le service de santé au travail.

  1. Les recommandations et mesures sanitaires à adopter

Les solutions à adopter :

- Faire attention au niveau de sa voix

- Laisser son téléphone sur silencieux

- Se rapprocher des collègues avec qui on souhaite échanger

- Faire des pauses : prendre l’air ou marcher quelques minutes

- Choisir un lieu calme et paisible pour déjeuner

- Porter des bouchons d’oreille ou casque à réduction de bruit pour se concentrer

Les bons gestes à adopter pour l’écoute au casque ou avec des écouteurs :

- Ne pas monter le volume au-delà de la moitié du maximum et limiter la durée d’écoute ;

- Utiliser les casques ou écouteurs fournis avec l’appareil, ils garantissent un bruit maximum autorisé

- Attendre d’être dans un endroit calme pour régler le volume et ne pas l’augmenter pour couvrir les bruits ambiants ;

- Ne pas s’endormir avec un casque ou des écouteurs en fonctionnement.

Cliquez ici pour en savoir plus sur la réglementation !

 

 

Étiquettes